Peu d’admis

Guid'Formation | 24.05.2011 à 12h55 Mis à jour le 25.11.2014 à 03h00

La loi de 2007 sur les Universités.
La loi du 10 Août 2007 stipule que tout candidat est désormais libre de s’inscrire dans l’établissement de son choix, à condition d’y avoir sollicité une préinscription. Dans ce cadre, les universités doivent mettre en place un dispositif d’information et d’orientation pour mieux renseigner les candidats sur leurs chances de succès, et prévenir de ce fait les erreurs d’orientation.

L’université aussi, ça se prépare !
Il ne faut pas s’y engager à la légère, sans quoi vous risquez d’y perdre votre temps (seuls 9,4 % des bacs technos réussis­sent leurs 2 premières années en 2 ans, 1,7 % en 3 ans). 15 % des bacs technos obtiennent leur diplôme en 3 ans à l’université. 50 % abandonnent leurs études au bout d’un an et sortent sans diplôme. Trop de bache­liers technologiques s’inscrivent à l’université faute d’avoir réussi à entrer en IUT ou en écoles et se re­trouvent souvent en situation d’échec.

Pour lutter contre l’échec
en première année de Licence, les universités développent des dispositifs de soutien : tutorat d’accueil ou d’accompagnement, il est souvent assuré par des étudiants de master, et se révèle plutôt efficace.

Type d’enseignement : Les études universitaires lais­sent aux étudiants une large part d’autonomie. Le tra­vail personnel est aussi important que les cours suivis et cela demande un gros effort de méthode. Là est le défi de l’université : il faut apprivoiser sa liberté.

Inscription : Selon les régions, les établissements et les filières, l’inscription se fait directement... ou par le biais de systèmes de préinscription centralisée.